Festival Secousse : « 1848 ! Des peuples en Révolution »

La Boîte à Histoire crée un premier festival d’histoire sur 1848!

Le contexte de 1848

Il y a 170 ans, en 1848, une grande effervescence politique frappe différentes parties du monde. En Europe, on appelle ça « Le Printemps des Peuples ». C’est un événement qui reste encore mal connu de nos jours.

Et pourtant, les sociétés de l’époque furent secouées et traversées par de nombreux questionnements : le droit au travail, l’indépendance des peuples, les utopies, la place des femmes, l’esclavage, la question sociale, la colonisation… autant de sujets qui nous interrogent encore aujourd’hui.

Article sur la Boîte à Histoire paru dans le magazine l'Histoire
Article sur la Boîte à Histoire paru dans le magazine  l’Histoire

Des activités diverses et variées

Ainsi, durant ces trois jours, nous vous proposerons de nombreuses activités :

  • Un atelier d’histoire partagée :

Pour commencer, les historiens Quentin Deluermoz et Pierre Singaravélou proposeront un débat ouvert autour d’une version alternative de l’histoire : l’uchronie (que ce serait-il passé « si.. » ?). Une contre-histoire à imaginer ensemble.

  • Un escape game sur l’exil politique :

Les joueurs seront plongés dans la peau d’un enquêteur qui devra élucider le mystère planant sur la disparition d’un exilé politique. Ainsi, les participants découvriront comment vivaient les exilés politiques du XIXe siècle.

  • Une table ronde sur “1848 et le monde” :

Ce débat entre historiens, animé par Emmanuel Laurentin (La Fabrique de l’histoire), présentera d’une façon critique l’histoire de 1848. En outre, il abordera aussi le travail des chercheurs.
 Intervenants : Delphine Diaz, Emmanuel Fureix, Samuel Hayat, Romy Sanchez

  • Une visite guidée du Paris de 1848 :

L’historien Louis Hincker propose de marcher sur les lieux du 1848 parisien. Cette balade invitera à regarder autrement le paysage parisien en prenant conscience de sa profondeur historique au fil des lieux clés.

  • Un banquet réformiste :

En référence aux banquets réformistes qui ont lieu dans toutes la France en 1847-1848 et dont l’interdiction provoque des insurrections entraînant la chute de la Monarchie de Juillet, la première journée du festival se finira par un banquet-apéritif durant lequel les spectateurs se retrouveront au centre de débats politiques d’opposition.

  • Des lectures théâtrales :

Des comédiens professionnels liront et mettront en scène des textes de natures et d’origines variées (sources littéraires, témoignages, archives judiciaires, etc.) autour de plusieurs thèmes clefs tels que les révolutions en France, en « Allemagne », en Italie, la place des femmes, la colonisation, l’abolition de l’esclavage, le droit au travail, le suffrage universel…

  • Les femmes en 1848, « happening » twitter :

Que se serait-il passé si Jeanne Derouin, Joseph Proudhon ou George Sand avaient pu utiliser Twitter ? C’est ce que les historiennes Mathilde Larrère et Laurence De Cock, tenteront d’imaginer à travers un débat scénarisé sur Twitter sur le thème de la place des femmes.

  • Chanter la Révolution :

De nombreux chants ouvriers et révolutionnaires seront présentés et interprétés par la chorale populaire de Paris. Permettant d’aborder la question de la culture populaire et ouvrière, cet atelier sera l’occasion de se dégourdir les cordes vocales pour ceux qui le souhaitent !

  • Le procès de Louis Napoléon Bonaparte

La Fédération Française de Débat mettra en scène le procès de Louis Napoléon Bonaparte. Le parcours permet d’aborder de nombreux évènements. Les plaidoiries des intervenants et le verdict final rendu par le public permettront de confronter convictions et légalité, itinéraire individuel et destinée collective.

  • L’héritage de 1848 ?

Pour finir, un atelier conclusif sur l’héritage de 1848. Celui-ci abordera la relative « absence » de cet épisode historique dans la mémoire populaire.
Intervenants: Sylvie Aprile et Michèle Riot-Sarcey.

Le festival sera aussi présent sur internet !

En outre, le site internet du festival (en ligne dès cet été) est conçu comme une porte d’entrée dans le contexte historique de 1848 : illustrations et récits littéraires serviront une narration immersive. Tandis qu’une carte interactive “1848 dans le monde” et des courts textes explicatifs permettront de mieux saisir les évènements et les enjeux de 1848.

Des partenaires impliqués

Logo des révolutions du XIXème siècle
Logo des révolutions du XIXème siècle
Logo de l'IFPH-FIHP
Logo de l’IFPH-FIHP
Logo du magazine L’Histoire
Logo du musée de l’Histoire Vivante

Mais aussi, en partenariat avec Emmanuel Laurentin de France Culture. Et des historiens comme Quentin Deluermoz, Delphine Diaz, Emmanuel Fureix, Mathilde Larrere, des comédiens, des dessinateurs…


Infos pratiques

21-23 septembre 2018 à Paris (10ème)

La Colonie (128 rue Lafayette) & La Médiathèque Françoise Sagan (8 Rue Léon Schwartzenberg)

Suivez nous sur Facebook et Twitter pour rester informé-e-s du développement de ce projet. Découvrez prochainement la plateforme transmédia de notre festival Secousse « 1848 ! Des peuples en Révolution ».

Actuellement, une campagne de crowdfunding est à l’œuvre. Pour ceux et celles qui souhaitent nous soutenir et participer à l’aventure, cliquez ici.

Une réflexion sur « Festival Secousse : « 1848 ! Des peuples en Révolution » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *